L’agriculture biologique, un outil au service du développement durable des territoires ?

Jeudi 27 février 2014

Camille Hochedez – Maître de conférences en géographie – Université de Poitiers / EA RURALITES
16h à 18h – Salle de réunion 140 de la Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon (Université de Reims – Campus Croix-Rouge)

 

L’agriculture biologique et les circuits courts se développent en Europe et sont de plus en plus encouragés par les politiques à différentes échelles. En effet, ils sont vus comme les garants d’un développement durable local. Pourtant, ce lien systématique entre agriculture biologique et développement durable ne va pas de soi et demande à être démontré.

L’intervention interrogera le postulat de la durabilité de l’agriculture biologique, à travers le cas des réseaux d’agriculteurs biologiques dans la région métropolitaine de Stockholm. Cette réflexion s’inscrit dans le cadre plus global de l’exploration des malentendus liés à la territorialisation du développement durable, c’est-à-dire au passage du discours politique à son application dans les territoires locaux. Dans une démarche géographique privilégiant la dimension sociale et politique du développement durable, il s’agira de questionner la durabilité du système alimentaire créé par les réseaux d’agriculteurs biologiques.

Notre travail mettra tout d’abord en évidence la plus-value économique et surtout sociale que les collectifs de vente directe apportent à la viabilité socio-économique des exploitations agricoles. Puis nous nous intéresserons à la construction du développement durable par les différents acteurs : discours politique communal et pratiques des agriculteurs seront mis en regard pour interroger leur place dans les projets locaux de développement durable. Enfin, ce travail questionnera les modèles de développement durable, en particulier le contexte suédois qui fait figure de modèle dans l’application du développement durable à l’échelle des territoires, et de pionnière européenne en matière de développement de l’agriculture biologique.

Télécharger l’affiche

 

La participation à ces journées de séminaire est libre et gratuite.
Merci d’indiquer votre présence par mail à labo-habiter@univ-reims.fr