Espaces publics et développement durable. Retour sur deux expériences de recherche

Antoine Fleury – Géographe, chargé de recherche au CNRS – Geographie-Cités (UMR 8504) – Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris Diderot

Session du jeudi 4 décembre 2014

Diaporama

Fleury-Espaces-publics-et-développement-durable

Résumé de l’intervention

Au cours des deux dernières décennies, les villes européennes ont mis en œuvre des politiques ambitieuses dans le domaine des espaces publics, tant en termes d’aménagement que de gestion et d’animation. L’objectif d’améliorer l’environnement urbain, que ce soit pour changer les modes de déplacement ou revaloriser le cadre de vie, n’a cessé de prendre de l’importance dans ces politiques, si bien que les espaces publics semblent être devenus aujourd’hui l’un des éléments-clés des politiques de développement durable au niveau local. De quelle manière la référence à l’environnement a-t-elle transformé les modes d’aménagement et de gestion des espaces publics, aussi bien que leur gouvernance ? Dans quelle mesure l’action sur les espaces publics peut-elle contribuer à la durabilité des espaces urbains plus généralement ? Pour répondre à ces questions, cette intervention s’appuiera en les confrontant sur deux expériences de recherche : l’une portant sur les espaces publics situés au cœur des métropoles, l’autre sur ceux de leurs franges métropolitaines, principalement dans la métropole parisienne et sur ses franges. Il s’agira d’une part de montrer comment, dans une perspective de développement durable, les politiques d’espaces publics tentent aujourd’hui d’organiser la densité et la diversité propres aux espaces publics des centres urbains, tout en promouvant l’écologie urbaine et les démarches participatives ; d’autre part d’attirer l’attention sur les espaces publics périurbains et sur leur potentiel en termes de durabilité, dont la prise en compte par les politiques publiques ne fait que s’ébaucher. La confrontation de ces deux types d’espaces publics invite à repenser la catégorie même d’espace public et à imaginer des politiques d’aménagement et de gestion adaptées aux différents contextes mais qui peuvent aussi s’enrichir mutuellement. Dans les deux cas, la réflexion doit cependant aussi intégrer les enjeux voire les effets sociaux de l’action publique et ce faisant envisager la question de l’accessibilité aux espaces publics, même si celle-ci ne se pose évidemment pas de la même manière dans les deux types de contextes.

Présentation de l’intervenant

Antoine Fleury est géographe et chargé de recherche au CNRS (UMR Géographie-cités). Ses recherches portent sur les espaces publics urbains et périurbains, ainsi que sur les recompositions des espaces métropolitains, en particulier au prisme de la composition sociale, du commerce et des mobilités.

Page perso : http://www.parisgeo.cnrs.fr/spip.php?article114

Bibliographie indicative

Desjardins X., Fleury A., 2014, « Les espaces publics dans les territoires de densités intermédiaires : conceptions, usages et potentialités », Revue géographique de l’Est, à paraître.
Fleury A., 2007, Les espaces publics dans les politiques métropolitaines. Réflexions au croisement de trois expériences : de Paris aux quartiers centraux de Berlin et Istanbul, thèse de doctorat en géographie, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 685 p.
Fleury A., 2009, « Espaces publics et environnement dans les politiques urbaines à Paris et à Berlin », Annales de Géographie, n°669-9, p. 522-542.
Fleury A., Froment-Meurice M., 2014, « Embellir et dissuader : les politiques d’espaces publics à Paris », in Da Cunha A. et Guinand S. (dir.), 2014, Qualité urbaine, justice spatiale et projet, Lausanne, PPUR, p. 67-79.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *