La ville et ses empreintes environnementales

Jeudi 16 octobre 2014

Sabine Barles – Professeur, Geographie-Cités (UMR 8504) – Institut de géographie – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
16h à 18h – Salle de réunion 140 de la Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon (Université de Reims – Campus Croix-Rouge)

Les villes dépendent largement de territoires, d’infrastructures et de milieux qui leurs sont extérieurs : leur métabolisme, en tant qu’ensemble des flux d’énergie et de matières qui permettent leur fonctionnement, est en grande partie externalisé et se traduit par l’existence d’aires d’approvisionnement et d’aires d’émission plus ou moins vastes, éclatées et lointaines. Par conséquent, les impacts environnementaux des villes sont aussi bien locaux que différés dans l’espace – bien que l’essentiel des politiques environnementales soient dédié aux premiers.
Ce constat fait, il est important de pouvoir caractériser ces externalités urbaines. On verra qu’une ville est ainsi dotée d’un jeu d’empreintes, dont la profondeur, la localisation et l’étendue varient ; que ces externalités impliquent une forme d’urbanisation extra-urbaine et se traduisent dans certains cas par la création de dépendances, voire d’extraterritorialités, qui traduisent une forme d’appropriation des ressources (entendues au sens large).

Sabine Barles est professeur d’urbanisme-aménagement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et chercheur à l’UMR Géographie-Cités. Ses travaux de recherche portent sur l’écologie territoriale, le métabolisme urbain, l’histoire des techniques et de l’environnement urbains. Elle a notamment publié :

  • (avec P. Repellin et B. Duret) Comptabilité des flux de matières dans les régions et les départements. Guide méthodologique. La Défense : Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie – CGDD (coll. « Repères »), 2014. 114 p. (en ligne).
  • « L’écologie territoriale et les enjeux de la dématérialisation des sociétés : l’apport de l’analyse des flux de matières », Développement durable des territoires 5(1), 2014 (en ligne)
  • (avec G. Billen et J. Garnier) (dir.) Special issue « History of the urban environmental imprint », Regional Environmental Change 12(2), 2012 (en ligne)
  • L’invention des déchets urbains, France, 1790-1970. Seyssel : Champ Vallon (coll. « Milieux »), 2005.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *